Blog

Séjour à MUROL du 19 au 26 mai 2019

Le mois de mai a été chargé pour notre club qui, en plus des habituelles randos hebdomadaires , a affectué le 12 mai par une chaude journée une sortie d'un jour à Domme (24) , qui a permis de parcourir les magnifiques paysages au dessus de vallée de la Dordogne, de visiter un des plus beaux villages de France  et d'être un galop d'essai pour ceux qui participeront quelques jours plus tard au séjour en Auvergne.

En effet , du 19 au 26 mai , un groupe de 35 de nos membres a pu découvrir une partie de la chaîne des Puys avec ses exceptionnels vestiges volcaniques ( anciens volcans, mais aussi lacs de cratère, coulées de lave, cascades...).

Le dimanche 19 mai , aprés des arrêts à Tulle et à La Bourboule , le voyage a permis d'arriver à bon port à Murol (63) vers 17 heures et laissé le temps à chacun de rejoindre et d'investir sa chambre individuelle. Depuis Murol dans le sud de l'Auvergne, les randonneurs ont pu pratiquer leur activité sur les pentes de Puy de Sancy ( malgrè la présence de nombreux névés et du brouillard), dans la vallée de Chaudefour,autour des lacs Pavin et de Chambon ou encore en direction des villes ou villages remarquables comme le Mont Dore , Saint Nectaire ou Besse en Chandesse.

Pour compléter les efforts physiques des randos, il a été proposé des approches culturelles de la région ( visites des Thermes du Mont Dore et des Fontaines Pétrifiantes de St Nectaire) mais aussi gastronomiques ( visite d'une fromagerie fermière et possibilité de goûter aux plats locaux : aligot, truffade, gibiers, charcuteries...) ainsi que soirées médièvales proposées par les animateurs du centre de vacances. Les retours de rando ont aussi été des moments de convivialité autour du porto de Maria, ou encore de bières locales aux noms évocateurs ( Antidote, Fée de l'effet, Flagrant Désir...), compensés aprés le repas par l'absorption de tisanes bio aux noms également significatifs ( Bonne  Nuit, Repas Gastronomique, Articulation...).

Ayant bénéficié d'une météo plutôt clémente, les randonneurs garderont le souvenir d'un séjour riche et sportif sous la vigilance constante du château médièval de Murol, avec un retour vers 15 heures à Tonneins le dimanche 26 mai.       P.L

Sortie dans l' Entre Deux Mers du 22/03/2019

Le vendredi 29 mars 2019, par une belle journée de printemps, 42 membres de Tonneins Rando ont profité le matin d'un itinéraire les menant, par les vignobles de la rive droite de la Garonne, de Sainte Croix du Mont à la cité médièvale de Saint Macaire.

Ils ont rejoint cette ville aprés avoir découvert à Ste Croix des falaises d' huitres datant de 22 millions d' années et traversé le domaine de Loubens (un des plus célèbres vignobles de Ste Croix), puis vu à Verdelais la basilique mariale et le tombeau de Toulouse Lautrec et enfin le domaine de Malagar cher à François Mauriac .

Aprés un agréable repas et la visite de Saint Macaire , les randonneurs ont ensuite rejoint Castets en Dorthe, en longeant Garonne, jusqu' au point de confluence du fleuve et du Canal Latéral, au pied du château Du Hamel.

Au final , une journée bien remplie tant du point de vue de l' effort physique que de l' apport culturel.

P.L

Séjour à Damvix du 14 au 16 sept. 2018

3 jours en Vendée : Damvix – septembre 2018 -

 

C'est sous un beau soleil d'automne que nos 44 randonneurs sont partis sur les chemins de Vendée . Ils se sont d'abord « mis en jambes » sur le littoral atlantique , le long d'un sentier les menant d'Aytré à La Rochelle , étape qui leur permit de flâner en touristes dans cette ville aux nombreux centres d'intérêt , du port des Minimes et de ses 3 tours à la ville ancienne de la Grosse Horloge..

Nous étions hébergés à Damvix, un des villages maraîchins de la Venise Verte, au bord de la Sèvre Niortaise , au Village Vacances l'Emeraude dans de petits bungalows , en plein milieu du «  marais mouillé » de Vendée.

Ce marais typique , avec ces petits canaux, les « conches » et les « rigoles » , bordés de frênes « têtards » , véritables labyrinthes cloisonnant les près , incite à la contemplation . Nous l'avons parcouru à pied , de Damvix à Arçais , traversant même l'un des canaux avec l'insolite et utile « barque à chaîne » , prise avec un peu d'angoisse par certains mais aussi beaucoup de rires … nous l'avons aussi découvert « sur l'eau » dans des barques manoeuvrées par d'habiles et passionnés bateliers qui nous ont régalé de leur savoir , de leurs anecdotes et de « l'épreuve du feu » surgi de l'eau …

Pour prendre un peu de la hauteur , nous avons après un arrêt devant la majestueuse abbaye de Maillezais sillonné la forêt de Mervent où s'encaisse la rivière Mère aux reflets d'émeraude .

Un bon début de saison pour les participants , ravis de leurs découvertes...

M.L

 

 

Séjour à Carqueiranne du 12 au 19 mai 2018

 

Carqueiranne

C'est plein d'enthousiasme que les 44 participants du séjour sont montés dans le bus ce

samedi 12 mai. Le voyage , bien que long , fut agrémenté de pauses bienvenues , pour le

traditionnel et copieux petit déjeuner préparé par Monique , puis par un pique-nique sous le

soleil sur le site spectaculaire des écluses de Fonserannes à Béziers.

Le centre de vacances de Carqueiranne fut à la hauteur de nos espérances par la beauté du

cadre , l'accueil et la qualité des buffets !

C'est donc reposés et pressés de lacer les chaussures de marche que nous partîmes le

lendemain pour la 1ere randonnée , sur la presqu'île voisine de Giens . C'était un baptême du

feu pour les petits nouveaux....

En guise de bizutage , ils eurent droit , les pauvres , à un orage d'une violence toute

méditerranéenne , ayant un peu refroidi, au propre comme au figuré leur ardeur et leur

enthousiasme ! Les anciens eux aussi, avouons -le , n'en menaient pas large !!

Heureusement le soleil , d'abord timide , se montra plus sociable les jours suivants et le

groupe de randonneurs put ainsi découvrir la côte varoise , le massif des Maures et le beau

village perché de Bormes Les Mimosas , mais aussi l'ile de Porquerolles , la vieille ville de

Hyères et son château, Toulon et sa rade, en bateau , le Mont Faron ,en téléphérique , et en

point d'orgue du séjour le cap Sicié et ses magnifiques falaises fleuries.

Sur le chemin du retour , ce sont nos amis Patrick Zakarian et Monique qui nous ont fait

profiter d'une vue plongeante sur Sète et ses canaux , depuis les hauteurs du Mont St Clair.

En conclusion , un séjour qui a marqué l'année 2018 et a laissé de bons souvenirs....

Séjour Cauterets du 22 au 24 sept. 2017

Trois jours dans les Pyrénées : Cauterets 22 au 24/09/ 2018

 

 

L'organisation du séjour par nos amis René et Raymonde , habitués des lieux , a été parfaite , du choix de l'hébergement , le domaine de Pyrène , à celui des randonnées, accessibles à tous. René a même « payé de sa personne» se cassant trois cotes pour nous montrer un bel endroit !

 

Durant ces trois jours , nous avons pu admirer les merveilles de la montagne, dont on ne se lasse pas ..

Ainsi nous avons pu découvrir ou redécouvrir le Lac de Gaube et le Lac d'Estom , blottis dans leur écrin de roches, les nombreuses et bruyantes cascades du Chemin des Cascades , les apaisantes et verdoyantes vallées du Lutour et du Marcadeau , et bien sûr le célèbre Pont d' Espagne !

Le temps pluvieux le 1er jour a laissé place ensuite au soleil, bienvenu pour pique-niquer allongés dans l'herbe ou juchés sur des rochers et les marmottes, certainement prévenues par René , ont même daigné nous honorer de leur présence.

La visite de la belle ville de Cauterets ou la détente dans la piscine du domaine ont ajouté un plus à ce séjour , dans une ambiance toujours aussi amicale et joyeuse.

Merci encore à René et Raymonde qui ont ainsi aussi réalisé le rêve de notre « fifi » : revenir à Cauterets !!

Séjour en Corse 12 au 20 mai 2017

Départ vendredi 12 mai  9h30 pour 43 randonneurs de Tonneins-Rando qui  retrouvent avec grand plaisir leur chauffeur Manu.
Après une halte sur l'aire du Lauragais pour un pique-nique, poursuite du voyage jusqu'à Toulon où l'embarquement est prévu à 21 heures.
Après le casse-croûte pris sur le pont du bateau et l'éloignement des côtes varoises, chacun prend possession de sa cabine offrant un bon confort pour la nuit.


Au lever du soleil, tout le monde est sur le pont afin de profiter de la vue sur le Cap Corse  et sur le port de Bastia.
A Bastia , le petit déjeuner pris à la terrasse de « l'Essentiel », place Saint-Nicolas, met tout de suite ce petit monde dans l'ambiance corse.
Une déambulation dans les ruelles du Bastia historique fait découvrir l'ancien palais du gouverneur, la Citadelle, le jardin Romieu, le vieux port, l'église Saint-Jean Baptiste et la place du marché ; le quartier Terra Vecchia avec ses hautes maisons serrées autour du port, maisons au toit de lauze et au crépi ocre délavé par l'air marin attire  particulièrement les photographes tonneinquais.


La joyeuse équipe reprend la route pour Saint-Florent où elle est attendue chez Toinou pour le déjeuner.
La route serpente « grave » ! en traversant les collines du Patrimonio plantées de vergers et de vignes et c'est un plaisir pour les yeux (pas toujours pour les estomacs !)
Saint-Florent, « le Saint-Tropez corse » ! (il ne faut pas exagérer) situé au creux d'un golfe remarquable avec les remparts de sa citadelle et les vieilles maisons colorées rappelle son rôle historique de capitale du Nebbio, arrière-pays à l'ancestrale culture agricole parsemé de hameaux et de bergeries.
Chez Toinou, le déjeuner se déroule dans une folle ambiance in-des-crip-ti-ble !! Toinou est en forme, les randonneurs sont « aux anges », un verre de liqueur de pêche leur est gracieusement offert pour leur bonne humeur ! qui dit mieux ?
Balade dans le village car ce sera la dernière halte avant l'arrivée à Calvi au Village Vacances Touristra « La Balagne » où les randonneurs posent leurs valises pour une semaine : piscine, plage à 150 mètres, Calvi à 800 mètres ; chambres spacieuses avec loggia, buffets variés et appétissants, animations …
le paradiiiis !


Dimanche les choses sérieuses commencent  : randonnée à la pointe de La Revellata, soleil, figuiers de Barbarie, plantes grasses, cistes, immortelles, mer turquoise puis direction Montemaggiore, un petit village qui, comme son nom l'indique, est bien perché, tellement perché que Manu a cru ne pas pouvoir prendre le dernier virage accédant au parking : chaleur, paysage différent tout au long d'une boucle faisant traverser 3 villages .


Au programme du deuxième jour les villages perchés de Balagne : Aïe aïe aïe ! Pigna, Sant'Antonino, Santa Reparata et retour à Pigna en passant par le couvent de Corbara ! 11 kms ! rien à faire ! sauf que la journée a été bien remplie : visite des villages, dénivelé, chaleur !
 

Pour la randonnée dans la vallée du Fango le lendemain, un imprévu nous oblige à faire quelques kilomètres de plus.
3 groupes possibles et pour être satisfait ce jour-là il suffisait de bien choisir son groupe en fonction des explications données et des possibilités de chacun :
La vallée du Fango est classée réserve de Biosphère par l'UNESCO. Le sentier, en partie ombragé longe la rive droite du torrent dans un paysage de roches volcaniques rose orangé et les tentations de baignade sont nombreuses dans les vasques naturelles.


Mercredi c'est la journée de repos de notre chauffeur donc ce sera journée détente pour tous avec une croisière Calvi-Girolata en passant par la réserve de Scandola : mer calme, ciel bleu, paysages magnifiques ; arrêt de 2 h à Girolata, petite baie accessible seulement en bateau ou à pied !
Au retour, balade découverte de Calvi, sa citadelle, son port, ses ruelles…. Retour à pied à « La Balagne »


Jeudi, 2 groupes ! les sportifs iront à Belgodère avec un dénivelé de 730 m, les randonneurs à Monticello avec 350m de dénivelé.
A Belgodère, sentiers fleuris !un régal !
A Monticello, sentier entre oliviers et figuiers de Barbarie avec des points de vue sur la côte ! oh la la la que c'est beau !


Le désert des Agriates est au programme du vendredi  sous un ciel un peu nuageux et un temps moins chaud ; le GPS n'a pas pu enregistrer tous les lacets du chemin, le raccourci prévu pour les uns a certainement été envahi par le maquis et la randonnée s'est avérée longue et difficile  mais combien satisfaisante  et belle quand même !


Samedi est déjà le jour du départ ; les valises sont bouclées mais il reste encore L'Ile Rousse à découvrir avant d'embarquer à 14 heures.
Un petit tour sous la  halle du marché fermier : confitures, fromages, charcuteries ….Y aura-t-il de la place dans le bus ?
Pour la traversée du retour, la mer est un peu agitée et c'est avec un léger retard que nous rejoignons à Toulon « le grand café de La Rade » pour le repas du soir. Dernière ligne droite Toulon-Tonneins de nuit : certains dorment à poings fermés tandis que d'autres  chercheront mais ne trouveront pas le sommeil de la nuit !


En résumé séjour sous le soleil, dans la bonne humeur générale, sans aucun incident !  et ….vivement mai  2018 !

rando en Gironde le 12 avril

Casquette, crème solaire, lunettes de soleil, réserve d'eau suffisante, casse-croûte dans le sac à dos....la parfaite panoplie du randonneur à l'annonce d'une journée ensoleillée!

Au programme, une boucle de 20 kilomètres de Mesterrieux à Mesterrieux en passant par Rimons et Castlmoron d'Albret, sur un parcours varié entre bois, vignes et prairies.

Mesterrieux? mais où donc se trouve ce village?

Dans l'Entre-deux-mers, entre Monségur, Sauveterre et La Réole, petit coin de Gironde traversé par le Dropt, le Ségur et L'Andouille!

Pas facile pour notre chauffeur Manu de traverser Mesterrieux avec un grand bus: Les manoeuvres nécessaires ont eu l'air d'inquiéter une grand-mère qui, à mon avis, craignait beaucoup pour le muret de son jardin!!!

café, thé, gâteaux comme à l'habitude avant le départ puis le groupe de randonneurs part à la découverte de cette région  en empruntant des chemins ou des petites routes très tranquilles; vignes, prairies fleuries,hameaux ou belles demeures de pierres,  bois, troupeau de vaches "bazadaise" alternent tout au long du circuit.

Pique-nique à Rimons sur l'aire aménagée en contrebas de l'église fortifiée à deux nefs.

Après la pause repas, chacun repart  vers Castelmoron d'Albret, plus petite commune de France, village médiéval de 50 habitants bâti sur le rocher.

Pour tous,  balade découverte dans les ruelles bordées de façades de pierres habillées de glycines en fleurs ou de rosiers grimpants.

Courage! encore 2 kilomètres pour rejoindre le lac de Saint-Martin du Puy où Manu attend ceux qui veulent s'arrêter.

Pour les autres, la boucle doit être bouclée après avoir traversé le petit village de Landerrouet un peu endormi sous le soleil.20 kilomètres au compteur! A noter que Manu après avoir garé son bus au lac , le matin, est venu à notre rencontre (carte en main) et nous a accompagnés jusqu'à Catelmoron d'Albret.Bravo Manu!

En résumé, une belle journée de rando encore à mettre à l'actif de Tonneins-Rando.