Bretagne 2012

4h50 du mat' place Zoppola: c'est un peu tôt mais aucun des 49 randonneurs partant pour la Bretagne ne manque à l'appel.

Il faut rejoindre Paimpol et la route sera longue alors une halte sur le Site du Bout de Bois le long du canal de Nantes à Brest sera la bienvenue pour le pique-nique suivi d'une balade "digestive".

Samedi: jour de mise en jambes avec la découverte de l'île de Bréhat!

Quel délice de parcourir à pied cette petite île aux rochers roses! discuter avec le meunier du moulin à marée du Birlot, grimper sur la butte de la chapelle Saint-Michel, déambuler par les sentiers et les ruelles de l'île sud, ruelles bordées de solides maisons entourées de jardins aux mille couleurs à la végétation luxuriante et méridionale , tout cela est un vrai plaisir.

Lîle nord, aux horizons plus tourmentés, recouverte de bruyère et de lande nous apparaît plus sauvage mais tout aussi agréable.

Le lendemain, c'est un tout autre paysage qui se présente à nous sur la côte du Goëlo.

Landes, fougères,  ajoncs fleuris, falaises, criques .... et ...une multitude de marches!

Attention les genoux!!!

De la pointe de Minard, nous rejoignons l'abbaye de Beauport, abbaye médièvale fondée par le comte Alain de Goëlo en 1202: centre d'accueil des pèlerins, centre de commerce et d'économie maritimes pendant 600 ans.

Après une pause pique-nique dans ce cadre magnifique, la pointe de Guilben aux reliefs plus doux nous attend et nous conduit jusqu'au port de Paimpol où la grande fête foraine bat son plein! étrange contraste avec le cri des mouettes et le bruit du vent nous ayant accompagné toute la journée!

Le coeur  de Paimpol invite à la flânerie avec la place du Martray bordée de belles demeures du 16e siècle, les ruelles conduisant au port, quartier trépidant au 19e siècle avec ses cabarets à l'atmosphère houleuse dans lesquels les "islandais" racontaient à la population leurs dangereuses campagnes d'Islande!

Le lendemain, le Trégor-Côte d'ajoncs nous offre des vues sauvages et pittoresques.

De la baie de l'Enfer à Buguéles, nous empruntons le GR34 le long de l'estuaire du Jaudy avant d'atteindre la Pointe du Château au rivage découpé, frangé de récifs et hérissé de buttes rocheuses; Castel Meur? c'est la petite maison coincée entre les deux énormes rochers! et le site voisin du Gouffre est impressionnant!

Nous longeons des cordons de galets appelés "tombolos" et le chou marin , espèce protégée y fleurit.

C'est à la chapelle Saint-Nicolas du petit port de Bugueles que s'achève la randonnée.

Avant de rejoindre le Manoir de Kerallic à Plestin Les Grèves, un arrêt à Tréguier donne le temps à chacun de découvrir la richesse de son patrimoine architectural remarquable mémoire d'un important passé religieux et culturel, maisons à pans de bois, couvents, cathédrale Saint-Tugdual....ou bien ... de déguster une crêpe.

Mardi, de Plougasnou à la baie de Morlaix, le sentier sillonne les falaises pour relier les pointes escarpées de Primel, du Diben mais la pluie du matin en décourage quelques uns .... par bonheur... Paco et son bus ne sont jamais bien loin pour récupérer les ... découragés!

C'est sur la presqu'île de Kernéléhen dans la baie de Morlaix que se termine la rando avec la visite du Grand Cairn de Barnenez, imposant tumulus à gradins de pierres sèches abritant 11 chambres funéraires .

Encore un petit détour par Saint Jean du Doigt  et son remarquable enclos paroissial.

Mercredi! jour de repos de notre chauffeur!

Qu'à cela ne tienne! nous randonnerons au départ du Manoir de Kerallic:

Le matin, la corniche de l'Armorique nous réserve encore bien des richesses dont la chapelle Sainte-Barbe du 16e siècle, les thermes romains du Hugolo du 1er siècle et toujours une alternance de criques et de pointes rocheuses avec des vues sur Locquirec.

Après le repas, nous nous motivons pour l'ascension du Grand Rocher à Saint-Efflam, lieu légendaire où Saint-Efflam rencontra le roi Arthur en train de combattre un dragon.

De là-haut, nous surplombons l'une des plus grandes baies, la Lieue de Grève.

Plus que 2 jours et et tant de découvertes à faire encore!

Jeudi, du port de Locquémeau en passant par la curieuse chapelle du Yaudet nous longeons la rive gauche du Léguer jusqu'à Loguivy-Lès-Lannion: c'est une matinée grise, humide ,"tristounette "avec des chemins parfois boueux...

Après un pique-nique réconfortant, une autre vallée, celle des Traouiéros nous entraîne dans un univers magique: l'originalité de cette vallée réside dans l'amoncellement de blocs granitiques, parfois gigantesques formant des chaos. La vallée profonde aux caractéristiques climatiques particulières (situation abritée, humidité constante, ombrage) favorise l'installation d'espèces végétales remarquables.

Arrêt à Lannion soit pour découvrir le centre historique soit pour faire des achats.

Dernière rando le vendredi: une des plus belles! la côte de granit rose de Trégatel à Perros Guirec en passant par Ploumanac'h:

Grand soleil mais aussi vent qui décoiffe (!!!) pour randonner sur ce rivage inoubliable!

Il y a quelque chose de magique tout au long de cette côte, la couleur bien sûr mais surtout la forme surprenante parfois amusante des rochers de granit.

Chacun rivalise d'imagination:

-oh la tortue!

-regarde les poissons!

et le tas de crêpes! et le dé! et le chien! et... et....

Nous nous extasions à chaque pas, les kilomètres défilent avec toujours une vue imprenable sur le château de Coastéres et l'Archipel des Sept-Iles et c'est au port de plaisance de Perros Guirec que nous retrouvons notre bus après cette superbe promenade.

Au terme de ce séjour, à chacun de faire le bilan de ces 9 jours passés dans les Côtes d'Armor....

en tous cas

49 randonneurs étaient partis en forme, ils sont tous revenus en super forme!

Date de dernière mise à jour : 17/10/2015