Gorges de l'Aveyron 2013

Dans les gorges de l'Aveyron  les 27, 28 et 29 septembre 2013

 

Les prévisions météo n'étaient pas des plus optimistes mais les randonneurs au départ de ce mini-séjour l'étaient, eux!

Les gorges de l'Aveyron au programme de ces trois jours promettaient de belles balades.

Après un départ matinal de Tonneins, nous rejoignons Caylus point de départ de notre première randonnée. Près du lac de Labarthe, un café, de délicieux petits gâteaux donnent des forces à tous !

Deux groupes s'organisent afin de respecter le rythme de chacun puis partent pour la journée sur les sentiers souvent ombragés du Causse de Limogne, sentiers dévoilant au passage, un four à pain, une fontaine, une croix, des caselles ... Bref! tout ce riche petit patrimoine rural.

Le soleil est des nôtres et c'est bien agréable!

Après avoir déniché le sanctuaire Notre Dame de Livron, quelque part dans le creux d'un vallon au nord de Caylus, les deux groupes se retrouvent dans ce bourg médiéval.

Belle rando pour tous!

quelques émotions! quelques imprévus!!! La forêt mystérieuse entre Caylus et Saint-Antonin laissera des souvenirs inoubliables!

 

A Caylus, le bistrot du coin, face à la belle halle du début 16eme siècle obtient un grand succès auprès des randonneurs.

Après un rafraichissement bien mérité, nous empruntons la rue droite bordée, certes, de belles demeures médiévales mais fermées pour la plupart! nous ne manquons pas la maison aux loups , le Christ de Zadkine dans l'église Saint-Jean Baptiste du 14eme siècle.

Il est temps maintenant de reprendre le bus conduit par notre ami Paco et de rejoindre Najac ou plutôt "Les Hauts de Najac" sur le Puech Moutonnier, notre hébergement pour deux nuits.

A Najac, les dénivelés s'apprécient à l'oeil nu!!! pour rejoindre la forteresse dominant le village de Najac, pas de tyrolienne! nide pont suspendu enjambant la vallée!! il va falloir dégringoler dans les gorges, rejoindre les rives de l'Aveyron avant d'attaquer la grimpette conduisant à Najac, village fortifié, bâti tout en longueur sur un promontoire rocheux dominant la rivière avant de redescendre... puis de remonter...puis...

Deux groupes ont été constitués le matin au départ et à la fin de la journée alors que les uns étaient très fiers des kilomètres avalés et des dénivelés vaincus, les autres l'étaient tout autant de leur belle cueillette de cèpes!

Les randonneurs n'ont pu qu'apprécier le charme de Najac, classé "plus beau village de France" avec ses fontaines, notamment la fontaine monolithe du Bourguet, ses ruelles, son chemin de ronde, ses belles demeures médiévales et sa forteresse du 13eme construite par Alphonse de Poitiers sur ce promontoire escarpé dominant l'Aveyron!

Tout ça sous le soleil!!!

Pour le dernier jour, c'est de Saint-Antonin Noble Val, superbement bien situé au confluent de l'Aveyron et de la Bonnette et dominé par la falaise du Roc d'Anglars que les deux groupes sont partis, chacun de son côté avant de se retrouver pour une visite de ce bourg au riche patrimoine ... et de rendre visite au chapelier local!.

Tandis qu'un groupe rejoignait le sentier découverte des gorges de l'Aveyron, longeant l'Aveyron au pied des grandes falaises calcaires, les autres s'attaquaient au sentier du calvaire! tout un programme!!!... et ce fut un calvaire! mais là-haut sur le Causse, ils trouvèrent .... la route du Paradis!!! véridique!

Belle récompense pour ces vaillants randonneurs non?

Du Roc d'Anglars, très jolie vue plongeante sur Saint-Antonin! aux dires des randonneurs courageux et curieux de l'autre groupe!

Il était temps de prendre le chemin du retour mais une halte à Bruniquel s'imposait! chacun allait pouvoir découvrir ce petit village endormi mais plein de charme, village aux portes closes mais aux ruelles fleuries.

Au final, un séjour sympathique avec de belles découvertes sous le soleil faites dans une bonne ambiance!

Date de dernière mise à jour : 13/02/2015